Du nouveau dans l’exposition Youngtimers!

Depuis quelques jours, la Plymouth Prowler, la Clio Williams et la Golf Rallye ont laissé la place à 3 nouvelles Youngtimers:

 

La Jagaur XJS

 

La 205 Rallye

La Porsche 911 Targa

A découvrir ou re-découvrir au sein de notre exposition 2019 !

Matra MS 80 1969 – 2019

Cette année, nous fêtons les 50 ans du double titre de Champion du Monde de F1 Constructeur et Conducteur Matra. C’est en effet en 1969 que Jackie Stewart, au sein de l’équipe Matra International (dirigée par Ken Tyrrell) remporte le titre suprême au terme d’une saison haute en couleur menée par le duo Stewart-Beltoise.

L’équipe Matra International

Depuis 1966, Ken Tyrrell fait courir des Formules 2 dans son écurie anglaise Matra International (cette écurie faisait courir des voitures en même temps que l’écurie française Matra Usine). En 1968, Lagardère donne son accord pour fournir un châssis coque de Formule 1 à Tyrrell. Le moteur étant le V8 Ford-Cosworth (un des meilleurs du moment) le tout piloté par le talentueux Jackie Stewart. C’est la MS 9 qui fait ses premiers essais en Afrique du Sud à Kyalami (la coque est juste recouverte d’une couche d’après verdâtre).

MS 9-01, Grand Prix d’Afrique du Sud, Kyalami, 1er Janvier 1968, Jackie Stewart

Bruno Morin, un jeune ingénieur de Matra devient l’interlocuteur privilégié entre la société Matra et Tyrrell. En Mars, l’écurie anglaise inaugure la MS 10 avec son moteur Ford-Cosworth V8. Après des débuts en demi teinte, son comportement va être grandement amélioré (grâce au travail de tous, Stewart y compris).

La MS 10 est la Formule 1 Matra qui possède le plus de points en Championnat avec 5 victoires en Grand Prix. Grâce à elle, Matra et Stewart obtiennent le titre de Vice Champion du Monde 1968.

A noter une superbe victoire au Grand Prix de Nürburgring sous un déluge et dans le brouillard très épais. Stewart remporte l’épreuve avec plus de quatre minutes d’avance sur Graham Hill…du jamais vu!

MS 10-02, Grand Prix de Nürburgring, 4 Août 1968, Jackie Stewart

 

1969: la consécration

La MS 80 est le chef d’oeuvre de l’équipe Matra et de Bernard Boyer. Elle est l’ultime aboutissement de la lignée des monoplaces Matra à châssis coque et réservoir structuraux.

FICHE TECHNIQUE

Monoplace F1 2 exemplaires

Moteur Ford-Cosworth V8 (DFV) 2993 cm3 430 CV à 9500 tours

Concepteur Bernard Boyer

Couleur bleu orly

Châssis coque en tôle d’aluminium à réservoirs intégrés structuraux

Moteur porteur

Poids 535 kg

Boite de vitesses Hewland DG 300 5 rapports

Freins arrières suspendus (accolé à la boite de vitesses)

Roues avant 13 pouces/arrière 15 pouces

Pneus Dunlop

Ecurie Matra Intenational

Sponsor Elf

 

PALMARES

MS 80-01

4 podiums dont 2 victoires en Championnat du Monde

3 meilleurs tours en course

1 victoire en Championnat du Monde

1 Pole Position

 

MS 80-02

5 podiums dont 3 victoires en Championnat du Monde

2 Pole Positions

3 meilleurs tours en course

1 Pole Position hors Championnat du Monde

1 meilleur tour en course

 

Un énorme travail a été accompli sur le centrage des masses, l’aérodynamique, les suspensions revues et chasse au poids tout azimut. Cette voiture qui fera date dans l’histoire de la Formule 1 ne sera plus utilisée après la saison 1969. En effet, un changement réglementaire impose aux constructeurs le montage des réservoirs souples en caoutchouc qui ne peuvent se déchirer en cas d’accident. De ce fait, la MS 80 devient obsolète, c’est la fin de l’équipe Matra International. Seule l’écurie française continue à faire courir des F1 jusqu’en 1972.

 

Deux MS 80 seront produites pour la saison 69:

MS 80 – 01, collection Musée Matra

MS 80 – 02 , collection privée

MS 80-02, Grand Prix de France, Charade, 6 Juillet 1969, Jackie Stewart

MS 80-01, Grand Prix de France, Charade, 6 Juillet 1969, Jean-Pierre Beltoise

MS 80-02, Grand Prix de Grande Bretagne, 19 Juillet 1969, Jackie Stewart

MS 80-02, Grand Prix d’Italie, 7 Septembre 1969, Jackie Stewart

MS 80-01, Grand Prix de Monaco, 18 Mai 1969, Jean-Pierre Beltoise

MS 80-01, Grand Prix de France, Charade, 6 Juillet 1969, Jean-Pierre Beltoise

MS 80-02, Grand Prix de France, Charade, 6 Juillet 1969, Jackie Stewart

MS 80-01, Grand Prix d’Italie, 7 Septembre 1969, Jean-Pierre Beltoise

MS 80-01, Grand Prix de Grande Bretagne, 19 Juillet 1969, Jackie Stewart

Equipe Matra International, Silverstone, 1969

 

Jean-Pierre Beltoise

Le pilote français né en 1937 débute par la compétition moto. Le Champion de France va être grièvement blessé à Reims en 1963. Il va y perdre pratiquement l’usage de son bras gauche. C’est grâce au pilote Eric Offenstadt que Jean-Pierre Beltoise intègre l’écurie Matra. Il obtient une première victoire au Grand Prix de Reims en Juillet 1965 avec la MS 1. Jean-Pierre Beltoise va devenir une figure du sport automobile français mais quelle carrière aurait-il pu avoir s’il avait pu se battre à armes égales contre ses concurrents? En effet, il devra toujours lutter contre le handicap de ce bras.

PALMARES

86 Grands Prix de 1966 à 1974

1 victoire

4 records du Tour

 

Jackie Stewart

Né en Ecosse le 11 Juin 1939, il débute la compétition automobile au début des années 60. Ce pilote va révolutionner l’image de la Formule 1. Il portera les couleurs de BRM mais la consécration vient avec Tyrrell avec 3 titres mondiaux. Parfois décrié par ses pairs, il fut cependant un des plus grands avant de quitter la F1 à 34 ans.

PALMARES

99 Grands Prix de 1965 à 1973

27 victoires

17 Pole Positions

15 records du Tour

Champion du Monde 1969-1971-1973

 

« Article précédent  | Article suivant »